dimanche 30 août 2015

Trylle, tome 3: Ascend - Amanda Hocking


<< Sometimes it seems to me that that’s all my life has been, a series of things that I loved deeply that I could never have. >>



Wendy Everly is facing an impossible choice. The only way to save the Trylle from their deadliest enemy is by sacrificing herself. If she doesn't surrender to the Vittra, her people will be thrust into a brutal war against an unbeatable foe. But how can Wendy leave all her friends behind... even if it’s the only way to save them? 
The stakes have never been higher, because her kingdom isn't the only thing she stands to lose. After falling for both Finn and Loki, she’s about to make the ultimate choice... who to love forever. One guy has finally proven to be the love of her life—and now all their lives might be coming to an end.
Everything has been leading to this moment. The future of her entire world rests in her hands—if she’s ready to fight for it.



Editions Tor. 326 pages.
Royale: Editions Castelmore. 320 pages.


<< I don't want only one night. I want all the nights. I want all of you, forever. >>


Voici une trilogie que j'aime beaucoup, j'avais déjà beaucoup aimé les deux premiers tomes et ce troisième et dernier est à la hauteur de mes espérances. C'est une histoire vraiment sympa, pas forcément hyper originale (même si je n'ai jamais rien lu d'autres sur les trylles) mais très agréable !

On retrouve Wendy qui est sur le point de se marier avec Tove, qu'elle apprécie mais qu'elle n'aime pas. Son coeur balance plutôt pour Finn et pour Loki... Au même moment, le roi des Vittras est bien décidé à déclarer la guerre aux Trylles et Wendy doit absolument trouver une solution pour l'éviter. En plus de ça, comme si ce n'était pas assez, sa mère est sur le point de mourir.

J'ai encore une fois bien aimé Wendy qui devient de plus en plus la princesse que tout le monde attend d'elle. Elle devient plus mature et prend les choses en mains pour essayer de faire ce qu'il y a de mieux pour son royaume. J'aime bien Tove aussi qui est un réel soutien pour Wendy, plus comme un meilleur ami que comme un ami. Deux autres personnages sont particulièrement importants: Finn et Loki. Finn est toujours décidé à rester éloigner de Wendy mais Loki, à l'inverse, ne cesse de se rapprocher d'elle. C'est un personnage qui devient particulièrement important dans ce tome.

Bien sûr, je ne peux pas tout vous raconter mais Wendy ne termine pas avec le garçon que j'aurais voulu même si je me rends compte que son choix est le bon et qu'il y avait plus d'alchimie entre elle et ce garçon qu'entre elle et celui que j'aurai choisi. J'émet quand même un petit bémol pour l'espèce de triangle amoureux parfois trop présent et pour Wendy qui a parfois du mal à se décider pour un seul garçon..

A part ça, Ascend ne manque pas d'action puisque les Trylles rentre plus ou moins en guerre contre les Vittras, le peuple du père de Wendy. En plus, la princesse se marie, puis elle devient reine... bref, il se passe pas mal de choses !

Le dénouement et la fin sont assez simples et rapides mais finalement, ça conclue quand même bien cette trilogie divertissante et assez légère.

Pour conclure, c'est une trilogie que j'ai adoré et que j'ai trouvé totalement prenante. Je pense que c'est en partie dû aux personnages qui sont très attachants. Néanmoins, l'histoire aussi reste très sympa. Bref, je vous la recommande sans hésitation !






 << “Can I cut off your head?" 
 "Are you asking for my permission?”  >>

mardi 25 août 2015

Le vide de nos coeurs - Jasmine Warga


<< Je t'interdis de mourir sans moi, ajoute-t-il tout bas. >>



À 16 ans, Aysel n'a qu'une obsession : planifier sa propre mort à la perfection. Entre sa mère qui la regarde à peine, ses camarades de lycée qui l'évitent, et son père responsable de l'accident fatal qui a marqué sa petite ville à jamais, pour Aysel la vie est devenue trop lourde à supporter. Seul problème, elle n'est pas sûre d'y arriver seule. C'est alors qu'elle découvre Suicide Partners, un site qui lui permettra de trouver le compagnon idéal. Et c'est FrozenRobot, alias Roman, victime d'une tragédie familiale, sur qui elle jette son dévolu. Aysel et Roman n'ont rien en commun, mais ils commencent à apprivoiser leurs failles. Alors que la date fatidique approche, Aysel va devoir choisir entre son envie de mourir et celle de convaincre Roman qu'il ne devrait pas se sacrifier. Et Roman n'est pas du genre facile à persuader...



Editions Hugo & Cie. 303 pages.


<< Il y a quelque chose de poétique dans le fait que le premier garçon qui me demande mon téléphone soit celui avec lequel je vais mourir. >>


Le vide de nos cœurs est un roman qui traite un sujet difficile et mais d'une façon originale. J'ai adoré ce roman, il a su me toucher et j'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux. C'est une belle histoire émouvante.

C'est l'histoire de Aysel une jeune fille dont le père est en prison. Depuis, c'est elle qui subit les remarques et les regards pour ce que son père à fait. Elle ne supporte plus cette vie et veut en finir. Seulement, elle ne se sent pas prête à le faire toute seule. C'est ainsi qu'elle va se retrouver avec un partenaire de suicide, Roman. Lui aussi ne supporte plus sa vie et est bien décidé à mourir le 7 avril.

J'aime beaucoup Aysel, c'est le genre de fille un peu paumée. Sa mère ne lui prête pas assez attention, son père est en prison, ses camarades se moquent d'elle.. En plus de ça, elle a peur de devenir comme son père et de finir comme lui. Roman est tout aussi déprimé, voir dépressif. Sa mère est beaucoup trop protectrice et il n'arrive pas à se remettre de la mort de sa petite sœur, il est rongé par la culpabilité. Ces deux personnes ont finalement pas mal de choses en commun et vont vite se rapprocher et se lier.

Il y a juste une petite chose qui m'a un peu dérangé mais finalement, je ne peux pas vraiment juger, je pense. C'est la motivation d'Aysel qui pour moi manque un peu de profondeur et de réflexion. Celle de Roman est selon moi bien plus plausible.

Un aspect que j'ai beaucoup apprécié, c'est l'évolution d'Aysel. Au fil du roman, elle voit la vie d'une façon différente et apprend à vivre d'une différemment. Si au début elle est bien décidée à mettre fin à ses jours, elle n'en est plus aussi sûre par la suite. En effet, elle va beaucoup s'attacher à Roman mais elle sait que celui-ci ne changera jamais d'avis et que leur relation est vouée à l'échec.

La fin m'a également plu bien qu'elle soit finalement assez ouverte. Je m'attendais plus ou moins à ce qu'elle se passe ainsi et je ne suis pas déçue.

J'ai lu ce livre en une journée tellement je l'ai trouvé addictif, bien qu'il soit parfois difficile à lire tant le sujet est délicat. Néanmoins, l'auteure a su y ajouter un peu de légèreté. Aucun doute que cette histoire saura aussi vous toucher. Ce fut une très bonne lecture !


 << Les poings serrés le long du corps, je me force à dépasser la plaque et pénètre dans le gymnase. Tandis que le soleil répand sa lumière sur le parquet ciré, je me demande sur qui mes camarades déverseront toute leur haine, leur colère et leur peur quand je ne serai plus là. 
 Vivement que je ne sois plus là.  >>

mardi 18 août 2015

Phobos, tome 1 - Victor Dixen


<< Rêve comme si tu vivais pour toujours. Vis comme si tu allais mourir aujourd'hui. >>



Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.



Editions Robert Laffont (R). 433 pages.


<< La vie est courte, Romps les règles, Pardonne rapidement, Embrasse lentement, Aime sincèrement. >>


Ce livre est un gros coup de coeur mais après l'avoir terminé, j'ai quand même une grosse question: comment patienter jusqu'à la sortie du tome 2 ? Non parce qu'en plus d'être très addictif, la fin de ce livre est cruelle pour nous, lecteurs. La fin est très frustrante, j'ai, je pense, d'ailleurs été rarement autant frustrée par la fin d'un livre.

A travers Phobos, on suit douze jeunes partis pour conquérir Mars. Il s'agit en fait d'une télé réalité qui a pour but de se faire rencontrer six filles et six garçons à travers des speed-dating dans le vaisseau spatial qui les emmène sur Mars. Mais le programme Genesis leur a caché ce qui les attend réellement sur leur nouvelle planète.

Il y a donc douze personnages mais le roman nous raconte principalement la vie des six filles. Le personnage principal, Léonor est un personnage assez complexe avec un passé douloureux. Elle est quelque peu renfermée sur elle-même et a parfois du mal à gérer cette nouvelle expérience. Néanmoins, je l'ai tout de suite aimé parce que c'est un personnage entier. Il y a aussi Kris, la meilleure amie de Léonor, toujours là pour sa copine; Fangfang qui m'a très souvent assez énervé; Liz qui est la plupart du temps fausse; Kelly sur qui je n'ai pas trop réussi à me faire un avis ; et enfin Safia, toujours gentille.
Parmi les garçons, seuls Marcus et Mozart ont une réelle importance. Personnellement, j'ai préféré le mystérieux et romantique Marcus.
En dehors du vaisseau, d'autres personnages sont très importants, notamment Serena, la "nounou" des candidats. Au début, on la croit gentille et bienveillante mais on se rend rapidement compte que deux choses comptent pour elle: l'argent et la célébrité. Andrew est aussi important, j'ai d'ailleurs beaucoup aimé suivre les chapitres qui lui ont été réservés. Le dernier personnage qui à mon avis va prendre de l'importance dans le futur, c'est Harmony, la fille de Serena.

J'ai adoré la construction de ce roman. On ne suit pas seulement la vie des candidats sous le point de vue de Léo mais on a aussi droit à des chapitres sur Serena et les autres organisateurs, sur Andrew, le fils d'un des organisateurs qui est sur le point de découvrir tout ce que manigance le programme... On a également un unique chapitre qui nous permet d'avoir un aperçu de ce qu'il se passe du côté des garçons. Bref, j'ai beaucoup aimé !

Le suspens est au rendez-vous ! Ce roman est palpitant ! Et l'intrigue est également très bien menée du début à la fin. L'auteur sait comment retenir le lecteur et rendre son roman addictif. L'univers est également très riche, j'ai adoré découvrir l'espace.

Les romances ne sont pas énormes mais très agréables à suivre, en particulier les amours de Léonor. En fait, chaque jour, une personne (une semaine les filles, la semaine suivant les garçons, etc) est tirée au sort et peut choisir d'inviter au parloir pour six minutes la personne de son choix. J'ai beaucoup aimé suivre ces petits entretiens tous si différents les uns des autres. J'ai particulièrement aimé les speed-dating entre Léo et Marcus.

En conclusion, ce roman est un gros coup de coeur, je ne pensais d'ailleurs pas accrocher autant. Je vous le recommande vivement, il est génial ! D'ailleurs, je ne vois vraiment aucun point négatif. Ce roman m'a fait voyagé à travers l'espace avec des personnages tous différents, j'ai adoré !



 << Je me relève lentement. 
Je finis toujours par me relever. 
Chaque fois que je tombe. 
Chaque fois qu'on me blesse. 
Chaque fois que la salamandre est sur le point d'avoir ma peau. >>

samedi 15 août 2015

The Scorpio Races - Maggie Stiefvater


<< It is the first day of November and so, today, someone will die. >>



Every year, the Scorpio Races are run on the beaches of Skarmouth. Every year, the sea washes blood from the sand. To race the savage water horses can mean death, but the danger is irresistible. 
When Puck enters the races to save her family, she is drawn to the mysterious Sean, the only person on the island capable of taming the beasts. 
Even if they stay together, can they stay alive? 
A breathtaking ride that will make your heart race.



Editions Scholastic. 482 pages.
Sous le signe du scorpion: Editions Hachette (Black Moon). 471 pages.


<< I whisper like the sea in the horse's ear. >>


J'ai entendu tellement de bien (des louanges même parfois !) de ce livre par les anglophones que j'ai bien été obligée de le lire, alors que le résumé ne me tentait vraiment pas plus que ça. En effet, une course de chevaux, ça ne me tentait pas des masses mais j'ai fait confiance aux bonnes critiques et j'ai bien fait puisque c'est vraiment une bonne découverte !

Cette histoire se déroule sur la petite île de Thisby où là-bas chaque année se déroule une course de chevaux de mer "water horses ou capaill uisce" (en quelque sorte mais j'avoue avoir eu un peu de mal à les visualiser) sur la plage. C'est une course mortelle puisque ces chevaux sont bien différents des chevaux normaux et sont beaucoup plus dangereux. Ce sont des créatures, des monstres.
Cette année, Puck a décidé d'y participer avec sa petite jument qui de toute évidence ne peut pas faire le poids face à de telles créatures. De plus, Puck est la première femme a vouloir participer à la course. Elle sait que face à Sean et Corr, son capaill uisce, quatre fois gagnants, elle n'a presque aucune chance.

J'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux, Puck et Sean. Ils n'ont rien de cliché ou quelconque, ce n'est pas le genre de personnages banals qu'on peut croiser dans tous les romans. Ils sont réalistes, ils ont une histoire, une personnalité... Puck et ses deux frères sont orphelins et essayent de s'en sortir tant bien que mal sans leurs parents. Puck est très attachée à l'île et à ses frères ainsi qu'à sa jument Cove. C'est une fille courageuse et déterminée. Sean est lui aussi orphelin, son père a été tué par un capaill uisce il y a pas mal d'années. Tout ce qui compte pour le jeune homme, ce sont l'océan, la liberté et surtout Corr. Il a d'ailleurs un rêve: c'est d'acheter ce cheval qu'il aime tant.

Les relations entre les hommes et les chevaux ont une place importante dans ce roman. En particulier la relation qui uni Puck et Cove (une jument normale). Si celle-ci est déjà très belle, ce n'est rien comparé à la relation entre Sean et Corr, un capaill uisce. Ces chevaux de mer ne se laissent pas apprivoiser comme ça mais Sean et Corr entretiennent une relation de confiance, une relation particulière qui m'a personnellement réellement attendrie, surtout à la toute fin. Ce roman s'adresse sans aucun doute aux amoureux des chevaux !

L'histoire est très prenante et originale ! L'univers est très complet et fait parfois un peu peur. L'idée des chevaux de mer est très bien exploitée.

Ce qu'on peut quand même regretté un peu dans ce livre, c'est que tout au long du roman, les personnages se préparent à la course mais la course en elle-même ne dure que quelques pages à peine. J'aurais peut-être préféré que la première partie soit un peu moins longue, que la course dure un peu plus longtemps et qu'on ait deux ou trois petits chapitres sur après la course.

L'un des points qui m'a le plus plu, c'est la relation de Sean et Puck. Comme vous venez de le lire, j'ai vraiment adoré ces deux personnages que je trouve authentique. Leur relation l'est tout autant. Ce n'est pas précipité. J'ai adoré la manière dont ils se sont rapprochés, ça sonnait juste.

A première vue, The Scorpio Races ne donne peut-être pas forcément très envie mais je vous assure qu'il est génial ! Ces chevaux dangereux sont captivants, les personnages terriblement attachants et la course haletante. Et puis si mon avis ne vous a pas convaincu, il suffit de vous rendre sur goodreads, booknode et ce genre de sites pour voir à quel point ce livre est apprécié par tous !





<< I say, 'I will not be your weakness, Sean Kendrick.' 
Now he looks at me. He says, very softly, 'It's late for that, Puck.' >>

mardi 11 août 2015

Parle-moi ! - Sarah Mlynowski


<< Ce n'est pas parce qu'une relation n'est pas éternelle qu'elle ne vaut pas la peine d'être vécue. >>



Devorah Banks a dix-sept ans et tout va mal : le beau Brian vient de la quitter… Pour couronner le tout, elle fait tomber son portable dans une fontaine ! Ce qui, bizarrement, n’empêche pas le téléphone de sonner… et c’est le choc lorsque Devorah entend une voix bien familière au bout du fil : la sienne ! Une version d’elle-même plus jeune de quatre ans, qui n’a pas encore connu ses déboires et aurait bien besoin de ses conseils. 
Devorah se retrouve soudain devant une chance inespérée : tout recommencer… autrement !



Editions Albin Michel (Wiz). 354 pages.


<< Parfois les choses changent. Que tu le veuilles ou non. >>


Ce livre me tentait énormément ! En effet, une adolescente capable de communiquer avec son elle du passé, j'ai tout de suite adoré l'idée et globalement, j'ai trouvé tout ça très bien mis en scène. J'ai passé un super moment de lecture avec ce roman marrant et sans prise de tête.

C'est l'histoire de Devorah, jeune fille de terminale, qui un jour fait tomber son téléphone dans la fontaine du centre commercial. Depuis, celui-ci ne marche plus très bien et à chaque fois qu'elle veut l'utiliser, son téléphone appelle son propre numéro et une certaine Devorah lui répond. Elle comprendra rapidement que c'est son elle de seconde au téléphone. Elle va alors décider de changer sa vie par son biais.

Il n'y a principalement que deux personnages principaux dans ce roman: les deux Devorah. Elles se surnomment Ivy, la Devorah de terminale et Bleue, la Devorah de seconde, pour mieux s'y retrouver. J'ai préféré Bleue à Ivy. En effet, Ivy va rapidement se montrer autoritaire envers son elle du passé alors que celle-ci va presque tout accepter sans rien dire. Bref, Bleue est un personnage plus sympathique et moins centrée sur elle-même qu'Ivy qui est moins attachante, je l'ai donc préférée.

J'adore vraiment l'idée de base ! Ce que fait Bleue dans le passé (ou plutôt ce qu'Ivy lui demande de faire) a toujours une répercussion sur le présent et ce n'est pas toujours les changements qu'Ivy avait espérer. Il y a donc de nombreuses péripéties et Ivy se retrouve parfois dans des situations marrantes pour nous, lecteurs.

J'ai trouvé l'histoire prenante et très sympa comme lecture d'été ! De plus, il se lit très rapidement, j'ai passé un moment vraiment agréable ! Je sais que certaines personnes ont été un peu déçues mais comme petite lecture sympa et originale, je trouve ce roman vraiment cool.

Pour conclure, je n'ai pas été déçue, j'ai même plutôt été agréablement surprise. Dommage qu'Ivy n'ait pas eu un meilleur caractère. Mais sinon, je n'ai pas d'autres points négatifs à relever ! Je vous le conseille, ce fut une lecture originale.


 << Je ne suis pas certaine de ce que je dois révéler. C’est moi qui suis responsable, dans l’histoire. Je ne veux pas briser je ne sais quelle loi du voyage dans le temps en vendant la mèche. Et je n’ai pas envie de tout gâcher. J’ai déjà de la veine d’avoir une seconde chance. Je n’en aurai pas une troisième. 
– Il faut que tu me le dises ! Ômondieu ! Est-ce que je suis morte ? Est-ce que je meurs ? 
Je lève les yeux au ciel. >>

vendredi 7 août 2015

Life on the refrigerator door - Alice Kuipers


<< I can beat this thing >>



Claire and her mom share the same house but they live on different planets... While Claire's world revolves around school, shopping and her new boyfriend, Mom is always busy with work, work and more work. But they do have one thing in common: the kitchen fridge. It's where they leave little notes for each other. It's how they keep in touch. Then one day Claire comes home to a note that's different from all the others. 
And life is never the same again.



Editions MacMillan. 226 pages.
Ne t'inquiète pas pour moi: Editions Albin Michel. 252 pages


<< You look beautiful to me >>


Voici un roman original et touchant. Moi avec cette couverture rose et le titre plutôt fun, je m'attendais à une histoire fraîche et drôle mais en lisant le résumé, on comprend rapidement que ce n'est pas trop le but du roman. C'est donc plutôt une histoire triste.

C'est l'histoire de Claire et de sa mère. Elles ont beau vivre ensemble, elles ne se voient que très rarement, toutes les deux bien occupées chacune de leur côté. Du coup, pour communiquer, elles ont pris l'habitude de s'écrire des petites notes sur le frigo. Tout va bien jusqu'au jour où la mère de Claire a quelque chose à lui annoncer...

Il n'y a que deux personnages dans ce roman: Claire et sa maman. Elles sont assez différentes l'une de l'autre mais elles ont une chose en commun: elles ne se voient presque jamais. Néanmoins, j'ai bien aimé leur relation, elles sont tout de même très attachées l'une à l'autre et elles entretiennent par le bais de ces petites notes une relation très touchante.

Le côté original du livre, c'est la manière dont il est écrit. Ce ne sont vraiment que des petites notes. Du coup, ce livre se lit à une vitesse folle ! Parfois, il n'y a qu'une phrase ou deux sur une page. Ce que j'ai bien aimé, c'est qu'il y a aussi des petits dessins sur les notes de Claire (ce qui nous permet aussi de mieux différencier les notes des deux femmes).

Par contre, l'histoire racontée est un peu moins originale mais tout de même touchante. Je ne vous en dis pas plus même si on devine très rapidement l'issue de l'histoire.

Je n'ai finalement pas grand chose à dire sur ce roman tellement il est court et se lit rapidement, simplement qu'il est dans l'ensemble assez sympathique, même si au final, je n'ai pas été aussi touchée que je le pensais.




 << I've been sitting with Peter, looking out the window, thinking about how lovely the garden looks, Claire. With the snow starting to melt and Peter's fur full of sun, it doesn't all seem so bad >>

lundi 3 août 2015

Bilan juillet 2015

Losing It, tome 3: Une si troublante attention – Cora Carmack
Aux délices des anges – Cathy Cassidy
Angelfall, tome 1: Penryn et la fin du monde – Susan EE


The Shock of the Fall – Nathan Filer VO
L'Epouvanteur, tome 3: Le Secret de l'Epouvanteur – Joseph Delaney
Trylle, tome 1: Switched – Amanda Hocking VO


Trylle, tome 2: Torn – Amanda Hocking VO
Le soleil est pour toi – Jandy Nelson
Night School, tome 5: Fin de partie – C.J. Daugherty


Nos faces cachées – Amy Harmon
Les Filles au Chocolat, tome 5.5: Coeur sucré – Cathy Cassidy
13 à table ! - Collectif


Les Secrets de l'Immortel Niconas Flamel, tome 1: L'Alchimiste – Michael Scott
Landline – Rainbow Rowell VO















Total de 14 livres lu, dont 4 lectures VO.

Très contente de ce bilan et du nombre de livres que j'ai réussi à lire en juillet ! En juillet et en août, c'est toujours la période où je lis le plus et où j'ai le plus envie de lire. J'espère que mon bilan d'août sera aussi positif ! Le seul petit problème, c'est que je trouve que les vacances et l'été passent beaucoup trop vite...


Top 3:
1- Nos faces cachées
2- Angelfall / Night School
3- Trylle / The Shock of the Fall
(Oui, ce mois-ci j'ai décidé de ne pas trop jouer le jeu !)

Ma déception du mois:
Le Soleil est pour toi (malheureusement)

dimanche 2 août 2015

Chroniques Express #Juillet

Losing It, tome 3: Une si troublante attention - Cora Carmack

C'est une trilogie que j'aime définitivement beaucoup, même si ce n'est pas mon préféré de la trilogie. Ici on rencontre Kelsey, la meilleure amie de Bliss, qui est en voyage en Europe. Elle va y rencontrer Jackson, un jeune homme mystérieux qui va tout de suite lui plaire. Mais elle finira par apprendre quelque chose de surprenant le concernant. Encore une fois une histoire très sympathique, qui se lit toute seule. Par contre, vraiment pas fan du tout de la couverture !





Aux délices des Anges - Cathy Cassidy

J'avais hâte de découvrir le nouveau roman de Cathy Cassidy et je dois dire que je préfère Les filles au chocolat. Aux délices des Anges est tout aussi mignon mais je l'ai un peu moins aimé. C'est l'histoire de Anya, 13 ans, Polonaise, qui déménage en Angleterre. Là-bas, rien ne va être facile pour elle et sa famille. J'ai bien aimé suivre l'histoire d'Anya mais si dans Les filles au chocolat le côté jeunesse ne me dérange pas, ici je me suis sentie trop vieille pour complètement apprécier l'histoire.





L'Epouvanteur, tome 3: Le secret de l'épouvanteur - Joseph Delaney

L'Epouvanteur est pour le moment une saga que j'aime bien mais j'ai toujours peur de me lasser par la suite. On retrouve Tom et l'épouvanteur qui se dirige dans la maison d'hiver de celui-ci. Là-bas, Tom va y faire une découverte un peu surprenante. L'univers et l'ambiance de ces livres me plaisaient toujours beaucoup, ainsi que les personnages. C'est une saga que je vous recommande, bien qu'elle soit très longue !





Le soleil est pour toi - Jandy Nelson

Ce roman me tentait énormément et finalement, j'en ressors assez mitigée. Je ne l'ai peut-être pas lu au bon moment, pourtant il me paraissait parfait pour l'été. C'est un bon livre, il plaît à la plupart des gens mais je crois que mon problème, c'est que je n'ai pas réussi à m'attacher aux deux personnages principaux. Dommage parce que le sujet est intéressant. Mais à vous, il vous plaira sûrement plus qu'à moi !





Les Filles au Chocolat, tome 5.5: Cœur Sucré - Cathy Cassidy

C'est un roman qui contient deux nouvelles sur les filles au chocolat et plus particulièrement sur Tommy, le petit ami de Tommy et sur Jodie, l'amie du Summer. J'ai trouvé ce petit livre (très court) très sympa ! Ça nous permet d'en apprendre plus sur ces deux personnages et par leur biais de retrouver un petit peu Summer et les autres. Toujours un grand plaisir de retrouver cet univers tout sucré !





13 à tables !

Il s'agit ici d'un recueil de 13 nouvelles ayant toutes pour thème: un repas. J'ai dans l'ensemble vraiment apprécié ce roman. Il y en a pour tous les goûts. J'ai en particulier aimé la nouvelle de Maxime Chattam (très original !), Guillaume Musso et Bernard Werber (très original également) mais ma préférence va à celle d'Eric-Emmanuel Schmitt ! En revanche, j'ai beaucoup moins aimé celle de Marc Levy qui n'est même pas dans le thème.





Les Secret de l'Immortel Nicolas Flamel, tome 1: L'Alchimiste - Michael Scott

J'ai beaucoup entendu parler de ce roman, j'avais donc très envie de le découvrir à mon tour et il est plutôt sympathique mais il ne m'a pas forcément donné envie de découvrir la suite. Néanmoins ce que j'ai beaucoup apprécié, c'est que l'histoire ne traîne vraiment pas en longueur, on rentre tout de suite dans le vif du sujet et il y a beaucoup d'action. L'univers fantastique est aussi très intéressant. 





Landline - Rainbow Rowell

Rainbow Rowell est une auteure que j'aime énormément. Il ne me restait plus que Landline à lire d'elle et je dois dire que c'est le roman que j'ai le moins aimé. Pourtant, c'est probablement le plus original et il commençait super bien ! En effet, un téléphone qui permet au personnage principal de téléphoner à son mari mais dans le passé, j'adore l'idée ! Seulement, j'ai trouvé la suite un peu longue et j'ai fini par me lasser un peu. Néanmoins, ça reste un livre très intéressant !



Ce mois-ci, j'ai un peu honte, il y a plus de livres dans mes chroniques express que de vraies chroniques publiées en juillet... Je vais vraiment essayer de faire mieux en août !